Devenir un Orateur Hors pair

Devenir un Orateur Hors pair

Prise de parole en public : articles, conseils, enseignements et vidéos

Les questions-réponses en fin d'intervention, un moment privilégié !

CONSEILS ET ANALYSES DE CETTE SÉQUENCE :

Un orateur, un manager, conférencier, peu importe quel est votre rôle, dès que vous prenez la parole en public, aussi bien préparée soit votre présentation, votre performance ne s'arrête pas après votre discours.

Elle va au delà jusque dans les échanges avec l'auditoire.
Tant que vous êtes sur la scène, vous n'avez pas fini !

LES ÉCHANGES AVEC LE PUBLIC EST UN MOMENT PRIVILÉGIÉ OÙ VOUS CONFIRMEZ VOTRE EXPERTISE ET POUVEZ ASSEOIR ET AUGMENTER VOTRE CHARISME. NE NÉGLIGEZ DONC PAS CETTE PARTIE ET PRÉPAREZ-VOUS EN CONSÉQUENCE !

Cela veut dire :

- Être préparé à devoir répondre à des interventions inattendues et faire preuve de répartie, développez votre sens de l'improvisation, mais avec du sens. N'improvisez pas pour combler les silences ! Le public remarquera vite que vous essayez de gagner du temps...
Ici encore, votre professionnalisme et expertise se retrouvera dans la qualité de vos réponses. Si vous connaissez et maitrisez votre sujet, vous n'avez rien à craindre.
Si vous n'avez pas de réponse à la question, pas de panique : dites-le, cela ne vous décrédibilisera pas ! Au contraire, vous attestez votre esprit professionnel en répondant dans cet esprit "je n'ai pas de réponse à cette question", "je ne sais pas s'il y a une réponse à cette question", "je ne me suis pas encore penché sur la question",... et n'hésitez pas à dire que vous apporterez une réponse ultérieurement par le biais d'une newsletter, d'un mail ou d'un article. Par la même occasion, ceci a pour bénéfice que vous incitez l'auditoire à s'inscrire sur votre liste de diffusion.

- Ne pas hésiter à improviser et rebondir en instrumentalisant ce qui se passe dans la salle. Vous ferez preuve de professionnalisme et de cohérence.
Ici, Vanessa pose une question qui n'a jamais été posée précédemment dans d'autres conférences. Personne n'avait posé la question "qu'allez-vous faire de cette boîte de Lego ?". 
En réponse "heu, là ? Jouer avec..."
A ce stade, je ne sais pas encore où va me mener cet échange.
Et j'enchaîne, parce que j'avais compris le sens de la question, je lui tend la perche : "pourquoi, vous la voulez ?"
- "Pour mon fils, pourquoi pas !"
- "Aaaah, alors ça c'est quelqu'un qui fait preuve d'audace, elle est absolument optimiste... Elle espérait que je lui offre !" (rires de la salle)
Ici, je surjoue, mais reste dans l'esprit de la conférence. J'utilise intentionnellement les mots "audace, optimisme, gonflé, espoir,..." car ce temps d'échanges est aussi un moment dans lequel, en tant qu'orateur, vous pouvez résumer le contenu de votre intervention. C'est au travers de ces échanges que vous pouvez mesurer si l'auditoire à bien compris votre message.

Petite confidence : à ce stade de l'échange, je ne savais toujours pas ce que j'allais faire !
C'est alors que je me dis que ceci est une merveilleuse opportunité pour illustrer et créer un ancrage puissant auprès de tous : "Vous savez quoi, venez-ici !"
J'avais alors décidé de la lui offrir, cette boîte de Lego ! Et cela allait servir la conclusion de ma keynote.
J'en profite donc pour faire une post conclusion : "l'audace ne paie pas toujours, c'est vrai. Madame, pour vous féliciter de votre audace, je vous offre ces Lego !"

Le lendemain Vanessa m'a envoyé un mail partageant avec moi tout son bonheur du matin :
"Bonjour Michel,

Je tenais encore à vous remercier et pour votre show et pour votre cadeau.

Ce matin au réveil lorsque j'ai offert votre boîte de Lego à mon fils Nolan, il s'est écrié : "Cooooooool, je vais pouvoir construire plein de vaisseaux Star Wars ! C'est trop bien, merci Maman."

Je vous dis donc également merci pour les étoiles en plus dans son regard de ce matin.

Très belle journée et au plaisir de vous revoir"


- Savoir faire preuve d'autodérision. Faire preuve d'humour engendre toujours la sympathie du public. Parfois en rajouter ou amplifier une situation peut la rendre cocasse.

- Savoir faire face aux remarques qui vous renvoient à une erreur que vous avez peut-être commise lors de votre prise de parole : ne pas se démonter et toujours respecter le public.
Dans cette vidéo, un auditeur va même jusqu'à défendre le conférencier.

Postez vos questions en commentaires et partagez cet article !

Les questions-réponses en fin d'intervention, un moment privilégié !

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article